Son voyage en Europe 1732-1736

projet :

exporter

Carte exportable (iframe)

Largeur (pixels)

Hauteur (pixels)

Copiez-collez ce code HTML

Liens permanent vers cette carte

Jean François Séguier est né à Nîmes le 15 novembre 1703. Son père exerçait les fonctions de Conseiller au Présidial (tribunal d’appel de l’époque) et envisage très tôt une Carrière dans la magistrature pour son fils. Élève brillant au collège des jésuites, il excelle particulièrement dans les langues anciennes. Son amour pour la science s’éveille alors qu’à l’age de 10 ans il gagne une médaille d’Agrippa. Son père qui lui réserve sa charge de Conseiller au Présidial, l’envoie à Montpellier pour y suivre des leçons de droit. Mais le jeune Séguier délaisse rapidement le droit au profit d’une grande assiduité aux cours du botaniste Chicoyneau.

Espèce d'Orchidée, réalisée par le jeune Séguier

En 1732 l’érudit Marquis Scipion Maffei, savant archéologue et grand poète italien, faisant un tour d’Europe décide de passer par Nîmes pour étudier les monuments antiques. A son arrivée, il recherche une personne lettrée susceptible de le guider. On lui parle immédiatement de Jean François Séguier. Après une collaboration de quelques mois, lors de laquelle Maffei découvre les connaissances et la vivacité du jeune nîmois, l’archéologue doit quitter Nîmes afin de poursuivre son voyage. Jean François Séguier l’accompagne.

 

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.