4 rue de l’Abbé de Sauvages

« Rue de l’Abbé de Sauvages, précisée « ancienne ruelle de la Calade ». Théâtre nocturne de ce que les gens alcoolisés font lorsqu’ils ne se sentent par observés.                                        Et si on échangeait nos soutien-gorges ?                                                                                        Je vivais là, dans cette rue où l’on pisse, se bat et s’embrasse. La nuit ma fenêtre devenait une télévision où à n’importe quelle heure quelque chose d’incroyable se produisait. Même le silence pensant était beau.                                                                                                          Je vivais là, et vraiment, c’était bien.  »

Anaïs.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Carte

Point de vue d'un habitant