1 – Rue d’Anvers au Vigan

« Cette rue est si étroite que l’on se sent opprimé, on a presque l’impression que les murs vont se refermer sur nous après notre passage… Cette lumière au bout me fait penser à un tunnel : celui que l’on voit avant de mourir. Cette rue qui ne mène je ne sais où ne me donne pas envie de l’emprunter… »   

Marion


Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Carte

Circuler ou se caler ?

Dans la même carte